A nous les petites anglaises!

Bon ça y est me voila de retour.

Stage fini, cours qui reprennent doucement (6 cours en 3 semaines…), d’autant que, je dois avouer que j’ai un peu seché. Enfin, ça ne m’a pas empêché d’apprendre des choses, à savoir que Bologne est magnifique, et que les pâtes italiennes sont les meilleurs du monde.

Mais je m’égare car je sens déjà votre impatience monter. Lorsque j’annone à un français que je suis à Londres, la réaction est du style « ah, les petites anglaises!« . Il s’agit là bien sûr de remarques polies où les gens utilisent un cliché qui permettent de décoller un petit peu du non moins traditionnel « bah il pleut tout le temps« .

Malgré tout, je me dois de lever le voile (enfin, je ne parlerai pas que des musulmanes) sur ce mystère. (NB: tout propos avancé dans cette note caricature la réalité et ne tient en aucun cas compte des exceptions. En outre, lors des descriptions, toute ressemblance avec une personne existante serait une fâcheuse coïncidence…)

Alors soyons clair: messieurs, n’hésitez pas à venir!

Je distinguerai 2 types d’anglaises et utiliserai pour cela l’âge: d’un côté, vous avez les moins de 20 ans (j’ai arrondi. En même temps, elles ont des formes TRES arrondies…). Il s’agit du coté obscur : elles sont moches! Elles n’ont aucun charme et ont des goûts vestimentaires pour le moins douteux, quelque soit le style: punk, branchée, simili-classe etc…

Le punk vire très vite dans le multi-couleurs-crade-rayé-dans-tous-les-sens tandis que le soi-disant classe tend vers le très-court-à-paillettes. Vulgaire… Le pire que j’ai vu était en soirée où une fille portait une sorte de gilet sans manches, style boule à facettes, et qui s’arrêtait 10 cm au dessus du nombril. Messieurs, ne bavez pas, elle portait un débardeur moche dessous.

Avouons également qu’elles ont souvent quelques rondeurs souvent magnifiquement mises en évidence par leur tenue et qu’elles se distinguent souvent par un gloussement caractéristique que l’on retrouve néanmoins chez leurs voisines françaises.

J’aime beaucoup être dans le centre-ville le samedi soir. C’est l’occasion de les croiser en mini-mini-mini-jupes et débardeurs alors qu’il fait 4°C, se dirigeant en toute hâte vers la boîte de nuit la plus proche.

« Mais pourquoi nous dit il de venir ?  » se demanderont alors ces messieurs. C’est là que j’en viens à la seconde catégorie de la population : les plus de vingt ans.

Les différences sont nombreuses. Sachez notamment que malgré leur don inné pour très mal s’habiller, les anglaises sont capables de s’améliorer et d’apprendre à se mettre en valeur dans des tenues charmantes tout en gardant un style british.

Elles laissent également tomber toutes les facéties de l’adolescente anglaise et gagnent ainsi en crédibilité.

Une fois que le regard de la personne est capté, elles donnent le coup de grâce en lâchant sous un air faussement naïf quelques mots dans un accent british dévastateur. Je mets qui que ce soit au défi de trouve un mot plus sexy que « Hellooooo » prononcé par une anglaise dotée d’une belle voix !

Je tiens à préciser que ces remarques, bien que subjectives, sont partagées par de nombreux français de tout âge.

Je reviens un peu à des choses plus sérieuses pour finir avec une petite contradiction et une grande leçon pour vous mesdames :

Il m’a semblé que les anglaises assument bien plus leur corps que leurs homologues françaises (qui tendent à me manquer finalement…) et ne cherchent pas à cacher leurs formes (le vulgaire en fin de compte provient plus souvent de la tenue que du physique). Bon ça ne marche pas à tous les coups, mais j’y vois là un grand mérite.

En revanche, j’ai appris par la BBC que la majorité des filles de 14 ans en Grande Bretagne souhaiteraient avoir recours à la chirurgie plastique. Je maintiens que ça ne les empêche pas de s’habiller de manière, euh, osée.

Je finirai cette (longue) note avec une conclusion certes peu profonde mais qui tend à être oubliée: en fin de compte, anglaises ou pas, les plus belles femmes sont celles qui s’assument le plus. Et à beauté équivalente, la différence ne se fait pas sur les kilos mais sur le charme.

Je vous laisse, je repars en quête de « Hellooooooo »

2 Responses to “A nous les petites anglaises!”


  1. 1 mathilde 21 avril 2006 à 11:55

    c’est marrant, aucun des 2 garçons si impatients de connaître la vérité sur les petites anglaises n’a laissé de commentaire… déçus?


  1. 1 Météo et tes bas, il fait froid « Open-Space par Betagreg Rétrolien sur 22 février 2008 à 7:36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)


%d blogueurs aiment cette page :