1001 manières d’apprendre l’allemand

K2000On ne le dira jamais assez : pour apprendre une langue, il faut se rendre dans un pays où elle est parlée. Je sais que certains n’ont pas cette chance, mais je pense avant tout à ceux qui peuvent se le permettre et qui ne le font pas (oui, toi!).
Une fois dans le pays en question, tout est plus facile. En effet, il suffit de faire n’importe quoi tant que vous parlez ou entendez allemand. Vous pouvez par exemple parler en allemand à votre mur, mais je suggère d’autres activités. Voici les miennes:

regarder la TV : peu importe le niveau intellectuel, la télévision, ça rime avec cochon. Tout est bon! K2000 (souvenirs, souvenirs) en allemand passe très bien. Bon c’est vrai, je conseille plutôt les infos (on notera qu’elles sont à 21h45 sur ZDF, mais j’y reviendrai un autre jour).

lire : des journaux, des livres, les instructions d’évacuation (ça rime aussi avec cochon) du métro

écouter : la radio par exemple, mais pas seulement. Vous avez droit au conseil du père Greg avec les Podcasts! En ce moment, je suis abonné à « langsam gesprochenen Nachrichten« . Cela signifie « l’actualité racontée lentement ». La radio allemande Deutsche Welle propose ainsi quotidiennement un « anti-flash » (si vous me passez l’expression) de 15 mn dans lequel un journaliste prend le temps (vraiment!) de faire un bulletin de news. C’est un peu exagéré, mais ça me convient.

écrire : cela sert à valider votre allemand dans le sens où c’est l’occasion d’utiliser les nouvelles expressions, tournures ou règles que vous avez apprises. L’orthographe y est mis en avant aussi. Je sais maintenant comment orthographier Nachrichten!

parler : il n’y a que ça de vrai en fait. Une heure avec mes collocs’ est sans doute le meilleur exercice qui soit. On essaie, on apprend, on corrige et tout ça dans la bonne humeur!

boire! Je parie que vous ne l’attendiez pas celui là! Et pourtant. Boire (avec modération) délie la langue. C’était une légende, mais j’ai pu le vérifier (avec modération). En fait, d’une manière plus générale, un laisser-aller s’installe au cours des soirées et cela libère vraiment pour parler. A ceci s’ajoute également le fait d’être « échauffé » comme en sport. 

Pour ce qui est des résultats, et bien je continue de progresser. Le chemin est encore long, mais il me reste encore 8 mois.

Ps : beaucoup de blagues « fil rouge » aux tendances alcoolisées. Je rassure évidemment ma mère tout le monde, je n’ai pas encore sombré dans l’alcool. Mais on ne peut nier le rôle important que joue la bière dans ce pays!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)


%d blogueurs aiment cette page :