Road Trip américain (3) : Los Angeles

Musée Getty

Je n’ai pas écrit les épisodes de ma série « road-trip » dans l’ordre. Un petit flash-back avec nos premiers jours à Los Angeles.

Los Angeles est une ville comme je n’en avais jamais vues, dans le sens où il n’existe pas un centre-ville servant de centre de gravité, autour duquel se développe la ville. Los Angeles « Downtown » (traduction de « centre-ville » ) est même assez décevant puisqu’il s’agit d’abord du quartier d’affaires. On y trouve bien El Pueblo (Olvera Street), rue aux couleurs mexicaines mais le tout est très touristique et superficiel. On se consolera avec la mairie. Après être monté au 26ème étage admirer les portraits des maires de la ville, on peut grimper encore un étage pour une vue imprenable.

Il n’empêche que nous avons beaucoup apprécié ces 3 jours et pas seulement pour l’immense plaisir de retrouver (rencontrer) les personnes que je connaissais déjà. Tout d’abord parce que Los Angeles est une somme d’endroits à visiter (le touriste planifiant son voyage notera qu’une voiture est indispensable). Je vous passe Hollywood, qui, comme The Cranberries le disent si bien, « is not what I understood« . La rue célèbre pour ses étoiles incrustées sur le pavé n’est pas très reluisante. Alors que l’on se prépare au strass et aux paillettes, on trouve une atmosphère un peu mitigée. Cela fait longtemps que les stars se sont réfugiées dans les hauteurs. Que reste-t-il ? La Peninsula, avec une très belle vue sur la mer. Santa Monica et son fantastique Getty Museum. Il faut apprécier la vue sur la région, puis l’architecture (magnifique !) et enfin accessoirement une collection batie avec 1,3Mrd $ et possédant notamment les Iris de Van Gogh. La plage, avec des airs d’Alerte à Malibu, est aussi magnifique. Il nous reste les studios Universal pour notre fin de séjour.

Le second élément que nous avons apprécié est … la plongée dans la culture américaine. Notre premier déjeuner fut à « Hot N’ Tot » (amis allemands, bons jeux de mots !), un restaurant typique américain : sièges élevés au comptoir, serveuse avec une visière et un tablier venant vous reservir en café, et omelettes et pancakes dans vos assiettes. Nous avons poussé le plaisir en allant à Costco, le supermarché taille « américaine » : à la base, on s’y rend pour acheter en gros. Mais les particuliers y vont pour acheter en grandes quantités à des prix imbattables. Un pot de moutarde de 1Kg, un carton de Snickers ou une boîte de 36 piles. Vous pouvez y faire vos courses pour 1 mois. Déambuler dans les allées, qui sont semblables à celles d’un entrepôt est une expérience unique. Ces petites sorties nous ont permis de quitter le côté « touriste » pour mieux (re)découvrir la culture américaine.

Le road-trip commence bien 🙂

Tous les articles sur ce road trip américain sont ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)


%d blogueurs aiment cette page :