Road Trip américain (4) : Las Vegas (et Las Salace…)

spectacle aquatique au Bellagio

Un jour à Las Vegas, le temps de faire le tour des plus grands hotels (Bellagio, Ceasars Palace, Paris) à défaut des plus grands spectacles (Cirque du Soleil notamment), dont le talent n’a d’égal que le prix de places.

L’histoire retiendra que nous avons perdu 3$ aux machines à sous. Pour le million de dollars, on repassera. La grande déception, c’est évidemment de ne pas s’être mariés face à Elvis mais bon

Il reste de tout ça la beauté de la démesure, les spectacles gratuits (le ballet des jets d’eau du Bellagio ne doit pas être manqué) et le plasir d’observer les joueurs, dont le niveau social est traduit par le nombre de poulettes qu’ils ont au bras.

J’étais déjà venu à Las Vegas, donc je n’ai pas découvert grand chose. Une grande nouveauté m’a marqué cependant : l’avancée du sexe (j’aurais du dire « la montée »). Le sexe n’est que l’étape logique et suivante après l’argent. Peut-être étais-je encore naïf lors de ma premèire venue, mais j’ai trouvé impressionant le nombre de publicités pour des femmes dont l’habillage ne tient qu’à un cheveu. Ou à une étoile devrais-je dire. Sur les photos nues se trouvent quelques points ajoutés judicieusement pour cacher les zones sensibles.

On y retrouve toute l’hypocrisie américaine : on savait déjà que l’on pouvait être américain et partir à la guerre avant d’avoir l’âge d’acheter de l’alcool. On sait maintenant qu’une photo sur laquelle on cache les têtons ainsi qu’une partie (seulement!) du sexe n’est pas trop pornographique et peut donc être distribuée librement dans la rue. Pas mal. J’ai ainsi appris quelles parties du vagin étaient les plus sensibles en termes de censure 🙂

Ce côté salace est vraiment TRES hypocrite.

Quelques humbles conseils pour de futurs visiteurs de Las Vegas :
Comparer les hotels est assez amusant
– Prenez le temps d’observer les joueurs. Sociologiquement, cela vaut le détour.
– Les spectacles du Cirque du Soleil sont incroyables !
Une nuit est largement suffisante

Publicités

5 Responses to “Road Trip américain (4) : Las Vegas (et Las Salace…)”


  1. 1 Jon 29 septembre 2008 à 6:52

    faudra qu’on reparle de ce que tu appelles ‘hypocrisie’ c’est bcp simplifier d’apres moi
    il s’agit davantage de regles qui sont contournées, réaction donc que l’on peut tenir pour saine de la société par rapport à un conservatisme extreme
    à discuter

    sinon « Le sexe n’est que l’étape logique et suivante après l’argent. » faudra aussi que tu m’exposes ta logique.

  2. 2 Gueno 30 septembre 2008 à 10:56

    C’est simplement la traduction de l’amerique des extrêmes (je dis amérique car cela s y prete ici, mais les sociétés occidentales sont probablement toutes aussi paradoxales)… Ce qui me choque c est plutot l’absence de mesure entre un conservatisme très choquant et rétrograde, et une débauche tous azimuth (le fric et le cul n en sont qu une partie).

    Mais apres tout, n y etant jamais allé, je ne connais que les clichés. J aimerais bien voir ce qu il y a entre Salt Lake City et Las Vegas ^^

  3. 3 Jon 2 octobre 2008 à 10:55

    mais genre il n’y a pas de mesure!!
    je vous signale qu’ils sont 300 millions et à la pointe du monde!
    forcément nous parviennent les excès mais evidemment il y a des gens normaux et biens!

  4. 4 betagreg 3 octobre 2008 à 5:45

    @ Jon :
    – être « à la pointe du monde » et avoir 300 millions d’habitants n’empêchent pas de cotoyer les extrêmes et la démesure, tout en connaissant par ailleurs une certaine mesure.
    La superficie du pays, la taille de la population, et les moeurs sont telles que tout part dans toutes les directions, entraînant une démesure, mais aussi, obligatoirement, des succès (pour 1 Google, combien de ratés ?)
    – l’argent et le sexe peuvent facilement s’entremêler non ? La preuve, l’un achète l’autre 🙂 je ne trouve pas étonnant que la prostitution apparaisse là où se trouve l’argent (et le divertissement) en tout cas.
    – pour l’hypocrisie, je suis étonné (choqué ?) de voir des photos de femmes nues (très explicites) distribuées dans la rue, et de savoir en même tant que le Superbowl est retransmis avec un décalage de quelques secondes au cas où Janet Jackson exhiberait un autocollant sur un téton. La loi (et la morale affichée) est très hypocrite lorsque l’on voit l’omniprésence du sexe dans ce pays.
    – ces quelques points m’ont marqué, mais cela n’empêche pas que l’on ait beaucoup à apprendre des Etats-Unis. Et que j’y apprécie mon séjour.


  1. 1 Vacances Californie et Grand Canyon : itinéraire en voiture « Open-space Rétrolien sur 20 mai 2009 à 9:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)


%d blogueurs aiment cette page :