Road Trip américain (5) : la Vallée de la Mort (Death Valley)

Sand Dunes à Death Valley (Vallée de la Mort)

Pour le style, je dirai « Death Valley » au lieu de la Vallée de la Mort. C’est tellement plus mortel et branché amerloq’.

On nous avait prévenu : une température pouvant atteindre 50°C, des voitures prêtes à tomber en panne, et une déshydratation plus grande que dans un four. Et bien nous avons eu droit à 25°C. Encore une très bonne raison de voyager en septembre.

L’arrivée était un peu décevante. Sûrement que la lumière de 15h ne s’y prêtait pas. Quoiqu’il en soit, le décor ressemblait beaucoup à celui des 3h de route qui précédaient. Mais le temps de se rendre à un premier point de vue recommandé, la lumière rougissait déjà, mettant en valeur la superposition des couches colorées de la roche. Superbe !

Et comme je me sens un peu poétique, je vais me permettre une métaphore des plus belles. Death Valley, c’est un peu comme Burger King : « Have it your way ! » (je le traduirai maladroitement par « profitez-en à votre manière »). La version sablée avec de magnifique dunes sorties de nulle part. La version panorama avec Dantes View. La version salée avec Badwater ou Devils Golf Course. La version colorée avec Artists Palette. Ou la version lunaire avec Zabriskie Point sous un soleil couchant. Je recommande donc d’essayer tout le « menu » et vous ne serez pas déçus, sauf si vous demander une version Bacon au Ranger.

Les petits conseils pour les futurs voyageurs préparant une sortie aux Etats-Unis :
Un jour suffit pour Death Valley. Arrivez en milieu d’après-midi pour le soleil couchant. Levez-vous tôt le matin pour le soleil levant. Vous pouvez être repartis à 11h pour d’autres endroits nécessitant plus de temps (Grand Canyon ? Yosemite ?)
A voir, (rien de très original, et surtout, dans un ordre très subjectif) : Zabriskie Point au soleil couchant, les dunes au soleil levant, Artists Palette, Badwater, Dantes View.
– La parc est immense, il vaut donc mieux préparer son itinéraire pour ne pas avoir à faire des aller-retours. Certains points sont assez éloignés les uns des autres.

Donc une étape courte mais très satisfaisante. Le temps d’un Burger mémorable, nous partîmes pour Yosemite.

PS : anecdote pour les amateurs de Burger King. Sur la porte pour sortir des restaurants de la chaîne, il est écrit : « Pull. You can also have it your way and push, but the door is pretty stubborn ».

Tous les articles sur ce road trip américain sont ici

Publicités

1 Response to “Road Trip américain (5) : la Vallée de la Mort (Death Valley)”



  1. 1 Vacances Californie et Grand Canyon : itinéraire en voiture « Open-space Rétrolien sur 20 mai 2009 à 9:48

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)


%d blogueurs aiment cette page :