Archive for the 'Les anglais' Category

A nous les petites anglaises!

Bon ça y est me voila de retour.

Stage fini, cours qui reprennent doucement (6 cours en 3 semaines…), d’autant que, je dois avouer que j’ai un peu seché. Enfin, ça ne m’a pas empêché d’apprendre des choses, à savoir que Bologne est magnifique, et que les pâtes italiennes sont les meilleurs du monde.

Mais je m’égare car je sens déjà votre impatience monter. Lorsque j’annone à un français que je suis à Londres, la réaction est du style « ah, les petites anglaises!« . Il s’agit là bien sûr de remarques polies où les gens utilisent un cliché qui permettent de décoller un petit peu du non moins traditionnel « bah il pleut tout le temps« .

Malgré tout, je me dois de lever le voile (enfin, je ne parlerai pas que des musulmanes) sur ce mystère. (NB: tout propos avancé dans cette note caricature la réalité et ne tient en aucun cas compte des exceptions. En outre, lors des descriptions, toute ressemblance avec une personne existante serait une fâcheuse coïncidence…)

Alors soyons clair: messieurs, n’hésitez pas à venir!

Je distinguerai 2 types d’anglaises et utiliserai pour cela l’âge: d’un côté, vous avez les moins de 20 ans (j’ai arrondi. En même temps, elles ont des formes TRES arrondies…). Il s’agit du coté obscur : elles sont moches! Elles n’ont aucun charme et ont des goûts vestimentaires pour le moins douteux, quelque soit le style: punk, branchée, simili-classe etc…

Le punk vire très vite dans le multi-couleurs-crade-rayé-dans-tous-les-sens tandis que le soi-disant classe tend vers le très-court-à-paillettes. Vulgaire… Le pire que j’ai vu était en soirée où une fille portait une sorte de gilet sans manches, style boule à facettes, et qui s’arrêtait 10 cm au dessus du nombril. Messieurs, ne bavez pas, elle portait un débardeur moche dessous.

Avouons également qu’elles ont souvent quelques rondeurs souvent magnifiquement mises en évidence par leur tenue et qu’elles se distinguent souvent par un gloussement caractéristique que l’on retrouve néanmoins chez leurs voisines françaises.

J’aime beaucoup être dans le centre-ville le samedi soir. C’est l’occasion de les croiser en mini-mini-mini-jupes et débardeurs alors qu’il fait 4°C, se dirigeant en toute hâte vers la boîte de nuit la plus proche.

« Mais pourquoi nous dit il de venir ?  » se demanderont alors ces messieurs. C’est là que j’en viens à la seconde catégorie de la population : les plus de vingt ans.

Les différences sont nombreuses. Sachez notamment que malgré leur don inné pour très mal s’habiller, les anglaises sont capables de s’améliorer et d’apprendre à se mettre en valeur dans des tenues charmantes tout en gardant un style british.

Elles laissent également tomber toutes les facéties de l’adolescente anglaise et gagnent ainsi en crédibilité.

Une fois que le regard de la personne est capté, elles donnent le coup de grâce en lâchant sous un air faussement naïf quelques mots dans un accent british dévastateur. Je mets qui que ce soit au défi de trouve un mot plus sexy que « Hellooooo » prononcé par une anglaise dotée d’une belle voix !

Je tiens à préciser que ces remarques, bien que subjectives, sont partagées par de nombreux français de tout âge.

Je reviens un peu à des choses plus sérieuses pour finir avec une petite contradiction et une grande leçon pour vous mesdames :

Il m’a semblé que les anglaises assument bien plus leur corps que leurs homologues françaises (qui tendent à me manquer finalement…) et ne cherchent pas à cacher leurs formes (le vulgaire en fin de compte provient plus souvent de la tenue que du physique). Bon ça ne marche pas à tous les coups, mais j’y vois là un grand mérite.

En revanche, j’ai appris par la BBC que la majorité des filles de 14 ans en Grande Bretagne souhaiteraient avoir recours à la chirurgie plastique. Je maintiens que ça ne les empêche pas de s’habiller de manière, euh, osée.

Je finirai cette (longue) note avec une conclusion certes peu profonde mais qui tend à être oubliée: en fin de compte, anglaises ou pas, les plus belles femmes sont celles qui s’assument le plus. Et à beauté équivalente, la différence ne se fait pas sur les kilos mais sur le charme.

Je vous laisse, je repars en quête de « Hellooooooo »

Publicités

Un peu de travail

Allez, j’essaie de rassembler mes souvenirs pour vous décrire comment les anglais travaillent.

Pour ce qui est des horaires, rien n’a changé, à 17h, c ‘est la fin de la journée!

Ce qui m’a le plus marqué, c’est cette habitude de venir en baskets au travail. A l’approche de la station à laquelle je descends, je me retrouve nez à nez dans le métro avec des cadres plus où moins dynamiques selon l’âge, habillés très classe… mais pas jusqu’au bout des pieds. Leurs chaussures blanches Reebook contrastent avec leurs costumes noirs ou gris de chez Calvin Klein… Ca marche aussi avec les femmes, sans doute à cause des talons.

Le tout est assez marrant. J’ai quelqu’un au travail qui a avoué posséder 5 paires de chaussures sous son bureau. Pleine de perspicacité, elle en a conclu qu’elle devrait en rapporter une paire ou deux chez elle…

Les gens vont pas mal à des fitness centres. Entre midi et deux notamment. Il y a aussi les cadres VRAIMENT dynamiques qui courent le matin à 7h puisqu’ils n’ont pas le temps pendant le reste de la journée. C’est ça garder la forme… Enfin, comme le dirait si bien mon colloc breton préféré, la forme, oui, mais la forme de quoi???

La morale de tout ça? Je n’en vois qu’une: à la City, tu rentres avec tes baskets, en boîte non. On n’a pas les mêmes valeurs.

Bac, poules et faux-jumeaux

Voilà 10 jours que nos chers bâcheliers ont repris les cours après deux semaines de vacances bien méritées. La rubrique habituelle qui leur est concernée reprend donc ses droits. La première partie de l’année étant finie (les frigo-citations ont démontré leur efficacité en terme de notes!) nous passons à la vitesse supérieure.

Philo: finies les citations toutes faîtes qui se comprennent en une seconde, nous passons aux raisonnements! C’est Mathilde qui ouvre le bal. Alors que nous proposions de passer à table vers 19h30, nous avons eu droit à: « vous mangez comme les poules ». N’allez pas chercher de midi à 14h (ni à 19h30) le raisonnement est très simple: les poules se couchent tôt (d’où l’expression « se coucher avec les poules », ou un truc du genre). Donc forcément, elles dînent très tôt…

Anglais: cette semaine, nous étudions le mot « bullshit ». Nous le traduirons par un politiquement correct « foutaises ». Rappelons également que « bull » signifie taureau. Nous en venons donc très logiquement à … la presse anglaise! Tous les matins, en allant travailler, je vois les gens lire le même quotidien gratuit et indigeste: Metro. Pas ce Métro là:

Photo004_1

Mais celui la:

Photo001_3

C’est comme Serge  Karamazov, y’a aucun lien! En effet j’ai mené une petite enquête et contrairement à ce que je pensais, ils ne sont pas issus du même groupe. La différence de couleurs m’avait fait douter.

En tout cas, alors que le premier est « bien mais pas top », le second est un torchon immonde. En gros, c’est sexe, drogue et violence. Les meurtres sont mis en valeur, surtout quand ils sont vraiment injustes et quand ils sont liés à beaucoup de souffrance. Vous apprécierez la Une que je vous ai mise: de la drogue, le témoignage d’une mère qui était au téléphone avec sa  fille quand celle ci s’est faite tuer, et des chats. Normal. Y’a aussi la nouvelle voyante qui vous explique le lien entre la physique quantique et le mariage raté de Britney!! Et les rares politiciens que j’ai vu en première page, c’est une photo de schwarzi avec 9 points de sutures et un ministre anglais qui a avoué son penchant pour l’alcool…

J’ai osé ouvrir un numéro pour vous. J’en ai retenu les 2 frères qui ont tué leur grand-mère pendant un anniversaire pour lui voler son argent, le garcon qui a planifié le meurtre de sa petite soeur pour être envoyé dans une famille riche (malheureusement, il a tué sa soeur…). Les dernière pages sont consacrées aux ragots sportifs: déclarations « choc », gros plans sur des coups, des crachats etc…

Oui les anglais lisent beaucoup plus que nous, les stats le prouvent. Mais la qualité est à revoir. Bien sûr le Royaume Uni possède des journaux de qualité, mais en attendant, celui que l’on voit partout, c’est Metro. En plus les gens laissent leur exemplaire sur les sièges de métro pour que les autres en « profitent ». C’est beau… 

Je vous recommande à la place « The Economist », le meilleur magazine que je connaisse. Chaque article est intéressant. Cet hebdomadaire a un sens de l’analyse détonant et doté d’un humour anglais à tout casser. L’anglais est d’un niveau assez élevé, ce qui constitue un bon exercice. Le tout fait 100 pages (en une semaine, dur dur!). Nous sommes abonnés et regrettons de ne pas y consacrer plus de temps. Heureusement, Jon, le plus courageaux d’entre nous, le lit de long en large, surligne les passages intéressants et nous fait une liste des meilleurs articles! C’est (vraiment) beau!

Internship

J’ai débuté mercredi mon stage pour 3 mois, voici les premières impressions:

La première surprise est liée aux horaires. L’été dernier, lors de mon stage précédant (en France), je faisais 40h par semaine et je pensais que c’était un minimum par rapport à Londres. Et bien pas du tout! Puisque je suis dans une boîte française , j’ai droit aux horaires français: 35h! Je n’ai jamais été autant de gauche! A cela s’ajoute un salaire anglais (je n’ai jamais été autant de droite). J’obtiens un salaire horaire multiplié par trois par rapport à l’été dernier! Et aussi, je rentre tranquille entre 18h et 19h avec plus de boulot, décontraction totale.

Le lieu est vraiment génial! Z_1 On est en plein cliché puisque je travaille à la City (pas le magasin de vêtements comme certains ont pu le penser…). Je suis pas loin du London Stock Exchange, la bourse londonienne, et de l’église St Paul. Promis, je vous fournirai en photos!

L’immeuble est immense, je suis au 3ème étage. La moitié de l’espace est … sans mur! Je suis dans un immense (mais classe) open-space. C’est plutôt cool d’autant plus que l’atmosphère est bonne.

J’en viens à ce qui m’a le plus surpris: la décontraction et les relations entre les personnes. Déjà, pas de barrière du langage puisque le vouvoiement et le tutoiement n’existent pas en anglais. C’est You pour tout le monde. Ensuite les gens s’appellent par leurs prénoms. Pour ce qui est de l’habillement, c’est « casual« ! Tant que l’on ne rencontre pas de clients, on peut se passer du costume-cravatte à partir du moment où l’on reste bien habillé. Evidemment, le vendredi, c’est « casual Friday« , c’est à dire que l’on peut être un peu plus décontracté. J’ai croisé aujourd’hui quelqu’un avec une immonde chemise en jean ponctuée de fleurs rouges… Le mauvais goût anglais n’est pas un mythe!

En revanche, à midi, c’est chacun pour soi : la plupart des anglais mange … devant leurs écrans d’ordinateur, seuls. Par contre, à 17h, tout le monde part! SI j’ai oublié de dire quelque chose à mon chef à 17h05, c’est trop tard.

Toutes ces règles disparaissent lorsque l’on travaille dans les département plus liés à la finance et aux activités de la boîtes. Le bonheur est dans Internet, le marketing et les RH!

Voila, y en aura plus un peu plus tard.

Pour nos bacheliers (épisode 4)

Nouvel épisode de la série pour nos bâcheliers. Cette semaine je commence avec l’anglais. Mot de la semaine:

Plumber: littéralement, ca veut dire « vaguement plombier« : il s’agit d’un être étrange parlant un langage plus ou moins proche de l’anglais et qui vient 4 fois en un mois pour ne rien réparer du tout.

On lui fait répéter 15 fois la même phrase en espérant que ce soit de l’anglais mais finalement on ne comprend rien. Il passe le matin, tôt de préférence, mais une fois reparti, il n’y a toujours pas de pression.

Honnêtement, lorsque l’on vit à l’étranger, tout devient une expérience, même appeler un « vaguement plombier ». On apprend sur le tas le champ lexical approprié (fuite, sol, plafond, tube, chauffe eau ==> leak, floor, ceiling, tub, water-heater) et on essaye de communiquer tant bien que mal. Vraiment notre plombier est incompréhensible lorsqu’il parle. Ses phrases sont donc pontuées de hochement de tête hésitants de ma part… La plomberie anglaise laisse à désirer… Toutes les collocs’ des environs ont des pbms…

Je passe à la philo avec, une nouvelle fois, Jon qui se distingue: cette citation peut nourrir toute les réflexions portant sur le temps et notamment celles qui cherchent à le remettre en cause. Car finalement, qu’est-ce que le temps? Pourquoi une journée devrait-elle durer 24H? A quelle heure la matinée termine-t-elle? Jugez-en par vous même: « demain, je dors jusqu’à 14h du matin« . Imparable…

Quelques chiffres

Je vous propose quelques données sur Londres pour mieux mesurer la taille et la diversité de cette ville:

7M d’habitants.
300 langues parlées.
31% de la population qui appartient à une minorité ethnique.
25% des QG des insitutions financières existantes dans le monde.
17% du PIB anglais (pas mal par rapport à Paris!).

Et oui, à Londres on vit, ailleurs on végète, même à Paris et à Lyon!
Plus sérieusement cette ville commence vraiment à me plaire. Je ne m’attendais pas à accrocher autant. J’adore le style britsh. Cela inclut l’accent, l’architecture, les blagues etc…

HOME!

Arrivé

Après un long voyage me voilà bien installé. J’ai pris le temps de me perdre dans le métro londonien (mauvaise station). On ne se refait pas…
J’ai pu néanmoinms tester la gentillesse des british. Je ne m’y attendais pas du tout.
Deux personnes se sont assises ailleurs pour que je puisse mettre mes bagages à un endroit pratique et une dame au guichet m’a donné un bonbon pour guérir mon problème à la voix… je vous tiens au courant si ça marche… en tout cas le bonbon était … bon! un vrai bonbon en somme
L’installation fut sympa avec une soirée tranquille avec GOF ( je reviendrai sur cet excellent jeu de cartes) et guitare ( le temps de tester la puissance de mon ampli avec pas de voisins aux étages d’en dessus et d’en dessous)
Là maintenant tout de suite je suis au milieu de ma journée de rentree
On a des presentations (bibliothèque, salle info…) Un truc nul quoi, qui va durer jusqu a 20h30 ce soir. ne vous inquiétez pas pour moi je suis en w-e jeudi à midi jusqu’à lundi midi. Je peux le faire!!!

L’emploi du temps général est pour l instant plutot sympa avec les we qui commencent vendredi midi et qui se terminent lundi midi!


Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)

Publicités