Posts Tagged 'Johnny Hallyday'

Fin ?

Il y a des signes qui ne trompent pas, comme avoir une longue journée devant soi avec une quantité raisonnable de temps libre, une fois déduites les heures de corvées, et ne rien poster. Comme regarder de moins en moins ses stats. Comme arrêter de penser « faut que je mette ça sur mon blog ».

Une explication ? Oui, le Jamman : petit bijou permettant de « sampler » (enregistrer et jouer en boucle) ses morceaux à la guitare pour des envolées musicales jusqu’au bout de la nuit. Bon j’exagère un peu, mais le fond reste vrai : je consacre mon temps libre à la guitare.

Blogger, c’est long. C’est moins long quand on est à l’étranger et que les sujets viennent seuls. Mais c’est interminable s’il faut partir en quête de sujets. Et tout ça pour quoi ? J’attends toujours que le Times me contacte. Toujours rien pour le prix Nobel de la paix ou de la littérature. Même mon fan-club n’a toujours pas été créé.

L’envie disparait, inévitablement. Tout juste ai-je la motivation de m’insurger et de faire remarquer que l’artiste choisi pour fêter le 14 Juillet n’est autre que celui qui aime la France quand ça l’arrange. Oui, Johnny Hallyday a essayé de changer nationalité et de partir à Monaco pour payer moins d’impôts (voir un vieux billet ici). Mais non, ça n’intéresse personne. Quand on est fan…

Tout ça pour dire que les interludes seront désormais un billet entre deux longs blancs. Je bloggerai toujours mes vacances, ne serait-ce pour en garder une trace. Et qui sait, peut-être que l’envie reviendra.

D’ici là, je vais prétendre au prix Nobel de la paix avec mon futur statut de rockstar, comme Bono.

PS : en relisant mon vieux billet sur Johnny, je me suis dit que c’était pas très bien écrit. Ça veut dire que j’ai progressé non ? 😉

Johnny a l’idée du siècle…

Juste une petite déclaration naïve suite à la polémique causée par Johnny :

Je voudrais juste remercier la SECU et donc l’Etat Français de m’avoir permis de me soigner gratuitement pendant toutes ces années. Ceux qui me connaissent savent que j’ai eu droit à quelques opérations. Et bien c est la SECU qui les a financées si je ne me trompe pas. Et de mémoire, elle a été très coopérative, même quand j’ai du aller en Belgique pour un traitement particulier.

Voilà.

Bon et puisque j’y suis, je me lâche un peu :

Quand je lis que notre cher Johnny cherche à changer de nationalité et à partir à Monaco pour payer moins d’impôts, j’ai l’impression qu’il est bien peu reconnaissant envers ce que la France lui a apporté.

Je me permets donc un petit schéma sympa : l’Etat prélève des impôts (jusqu’à 60%, ce qui est pas mal) pour favoriser derrière une couverture sociale (quand ce n’est pas pour les fameuses Tea Parties à 50 000F de la mairie de Paris sous Chirac…). Ainsi tout le monde a le droit d’être soigné. Les chômeurs perçoivent une aide etc…, je ne vous apprends rien.

Evidemment dans ce système c’est le plus pauvre qui est censé en bénéficier. On prend aux riches pour distribuer aux pauvres, on appelle ça la solidarité. C’est donc « le peuple », la « France d’en bas », qui est censé en profiter.

Or, il me semble que c’est à ce niveau que l’on retrouve les fans de Johnny. Et c’est à eux qu’il doit son succès car, sans fan, il n’y a rien. On voit ainsi des français on ne peut plus « lambda » prêt à tout pour Johnny.

Et quand on voit que notre cher Johnny fait des concerts dont les billets sont vendus entre 50 et 100€, et que les gens piochent durement pour s’offrir ce plaisir, et bien on se dit que ce cher Johnny et vraiment cher. Et on se dit qu’il pourrait rendre la monnaie de la pièce aux gens en participant au système de solidarité.

Il y a deux morales à cette histoire:

– pour économiser, Johnny devrait arrêter de s’acheter des tenues de scène horribles et surtout de divorcer si souvent.
– un concert de Kaiser Chiefs, ça coute 20 euros et c’est nettement mieux!


Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)