Posts Tagged 'Mur de Berlin'

Vive les vacances

(ou viveNT les vacances, le débat fait rage, les deux sont acceptés)
J’allais oublier une photo dans ma série précédente sur le Mur de Berlin :East Side Gallery

Je m’en sers comme illustration pour communiquer un départ d’une semaine vers l’est 🙂

Donc une petite pause sur ce blog pendant ces vacances… euh … forcées. J’espère juste que l’immense fan-club de ce blog (si si!) ne compte personne de l’administration de mon école…

Bis Bald! (= à bientôt)

 

East Side Gallery : les souvenirs du mur de Berlin

Comme promis, voici quelques photos du mur de Berlin. De nombreux pans sont disséminés un peu partout dans ville. J’ai (enfin, nous) pu visité l’East Side Gallery, une portion de 1,3km du mur, taggée en 1990 par 118 artistes provenant de 21 pays (je connais bien ma leçon!). Vous trouverez ici une sélection. J’ai mis d’autres photo dans l’album situé dans la colonne de droite : Graffiti symbolique de l’endroit, le baiser d’Honeckeret Brejnev (qui dirigèrent respectivement la RDA et l’URSS)

Berlin 071030 008

Certains tags cherchent à rendre compte de la situation :

Berlin 071030 009

D’autres expriment comment la présence du mur était vécue

Berlin 071030 036

Enfin d’autres tags se veulent plus artistiques :

Berlin 071030 019

Les français ne sont pas en reste avec un jeu de mots évident mais pas très bien mis en scène (Fait Le Mur).

Berlin 071030 024

Le mur de Berlin en photo

Pour vous, une photo du mur de berlin :

Mur de Berlin
Ha ha.
Ceci n’est qu’un avant-goût. D’autres photos (mieux) devraient arriver ce week-end.

Entendu à berlin : un cauchemar bien réel

wir-sind-ein-folk.jpg« Ils ont tout construit pendant la nuit. Quand elle s’est réveillée, elle s’est retrouvée coincée. »Mercredi dernier était férié. Il s’agissait en effet de la fête nationale. Instaurée depuis (seulement) 17 ans, elle célèbre le jour officiel de la réunification entre la RFA et la RDA. Cette date a été préférée au 9 novembre (chute du mur) qui correspond aussi à la tentative ratée de putsch de Hitler en 1923 ainsi qu’à la Nuit de Cristal en 1938. 

 

Personnellement, la réunification me semble bizarre, parce que, finalement, cet événement me paraît beaucoup plus lointain qu’il ne l’est en réalité. J’avais 6 ans lors de la chute du mur. J’avais donc des choses bien plus importantes à faire comme faire un chateau lego ou embêter mon frère.
Mais un séjour en Allemagne, et notamment à Berlin permet de mieux comprendre comment a été vécue la séparation du pays puis sa réunification. Ainsi la citation qui commence ce billet est celle de la collocataire d’un ami. Sa famille réside à Berlin. Le mur a été construit dans la rue où habitait son arrière grand-mère et celle-ci s’est était du « mauvais » côté. En une nuit, elle s’est retrouvée coupée de toute sa famille. Elle m’a expliqué que certains couples se ont ainsi séparés car ils n’avaient pas dormi dans le même quartier le temps d’un soir.

Aujourd’hui le 4 octobre est largement fêté. Un grand concert a été organisé à Berlin, ainsi que plusieurs autres manifestations.

Je crois que ces dernières années ont apporté le recul nécessaire pour traiter le sujet. Ainsi les films « Goodbye Lénine » et « La Vie des Autres » ont connu un vif succès. Hier soir, j’ai regardé un téléfilm dans le lequel le(s) scénariste(s) crééai(en)t une histoire à l’eau de rose et jouai(en)t avec le mur : « je passe d’un côté, tu es de l’autre, tu me rejoins, mais je suis à nouveau de l’autre côté etc… ». Je n’ai pas une énorme connaissance sur le sujet, mais il me semble que c’est très bien dans un contexte où tout n’est pas cicatrisé.

En effet, le Monde rappelait récemment qu’une étude du gouvernement allemand estimait à 20 ans le délai nécessaire pour que l’Allemagne de l’Est rattrappe son retard. Ce phénomène est notamment freiné par une montée de l’extrême droite qui fait fuir les capitaux étrangers. 

Dans le même esprit, nous avons eu droit ce matin à une présentation d’un salarié d’Invest in Germany qui, comme son nom l’indique, a pour but de favoriser la venue d’investisseurs étrangers. Il nous a montré une carte indiquant, selon les régions, le niveau des subventions accordées aux entreprises. La zone avec les aides les plus élevées dessinait assez bien l’ex-RDA… 

Est-ce un cas si unique? Pas sûr quand on voit ce qui se passe en Belgique.

Ps : traduction mot pour mot sur l’image : nous sommes un peuple.


Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)