Posts Tagged 'Sarkozy'

Va-(Sarko)zy: ou les fausses excuses du Président

sarkozy-pauvre-con-salon-de-agriculture.jpg

Je pense que tout le monde est désormais au courant du « casse toi, pauvre con » de notre cher Président.

Le timing est assez amusant puisque j’ai rencontré ce week-end un professeur de physique-chimie qui travaille dans un collège en Z.E.P. (Zone d’Education Prioritaire). J’ai trouvé très intéressant de découvrir un peu plus la réalité (pas très rose) dans ce type d’endroit. Une des choses qui revenaient régulièrement est la difficulté à se faire respecter. Le professeur en question m’expliquait ainsi comment il luttait pour interdire à ses élèves de lui dire « vas-y » (vazy?) ou d’une manière générale à être respectueux envers lui mais aussi entre eux (ça « nique sa mère » et « explose les autres » à tout va, même entre amis).

En fin de compte, ce n’est que la confirmation de ce que j’avais déjà pu constater. Mais en entendant Sarkozy, je me dis que le combat quotidien de ce professeur doit être encore plus compliqué. Je doute que ses élèves aient raté l’occasion de faire une référence à un « casse toi pauvre con ».

La réaction de la droite aide encore moins puisque les membres du gouvernement de sont appliqués à la défendre. Extraits :
– Fillon : « le président de la République, c’est un homme. Ce qui compte, c’est aussi la façon dont on réagit, c’est la transparence. Il n’y a pas d’hypocrisie »
– Xavier Bertrand : « le président de la République ne se laisse pas insulter »
Roger Karoutchi : face à «la déferlante» d’insultes qui s’abat sur lui, Sarkozy fait preuve «d’une sérénité vraiment exceptionnelle» (Karoutchi ajoute qu’il aurait même « mis une baffe » à la place du Président…)
(Merci Libé pour son article ici)

L’histoire nous rappelle aussi qu’une personne a écopé d’un mois de prison ferme pour avoir lancé « Sarkozy, va niquer ta mère » à celui qui était alors Ministre de l’Intérieur.

J’allais dire qu’au moins, Sarkozy a admis son erreur puisqu’il affirme dans une interview qu’il « aurait mieux fait de ne pas répondre ». Sauf que j’ai appris depuis qu’il n’a jamais prononcé cette phrase qui a été ajoutée par l’Elysée lors de la correction de l’interview.

Je vous laisse avec une parole du Général de Gaulle que j’ai lue sur LeMonde.fr : à une personne qui lui cria « Mort aux cons« , l’ex-Président répondit : « vaste programme« . Tout est dans le style…

Publicités

Société Libérale

societe-generale-sarkozy-opa.jpgAujourd’hui, mon tour quotiden des médias a donné ceci :

Citation de Nicolas Sarkozy lors d’un sommet avec des dirigeants européens, concernant la situation économique actuelle (et notamment la crise de subprime) : « nous voulons la transparence parce que nous ne voulons pas du protectionnisme. Nous voulons la liberté du marché, nous voulons la concurrence loyale, et pas l’absence de transparence » (Journal du net)

Sur les déclarations de François Fillon à propos de la crise de la Société Générale : « Mardi, le premier ministre français François Fillon a affirmé que le gouvernement « ne laissera pas la Société générale être l’objet de raids hostiles de la part d’autres établissements bancaires », faisant ressurgir l’hypothèse d’un rapprochement avec BNP-Paribas pour faire échec à une OPA hostile d’une banque étrangère et créer un champion bancaire français. » (Le Monde)

Toujours François Fillon : « Le gouvernement entend que la Société Générale reste une grande banque française acteur de la mondialisation« , a ainsi déclaré mardi le Premier ministre, François Fillon. (Le Parisien)

Citation de Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, sur le même sujet : « si jamais il doit y avoir un adossement financier supplémentaire de la Société Générale, il faut autant que possible que ça puisse se faire dans le cadre de l’intérêt de l’industrie bancaire français ( Les Echos)

Evidemment, la Commission Européenne a déjà rappelé à l’ordre le gouvernement suite à ces déclarations

Conclusions :

– Encore un superbe exemple du liberalisme à la française (oui au libéralisme tant qu’on en profite à tous les coups

– Encore un superbe exemple de la communication du gouvernement : de belles phrases et surtout de superbes contradictions pour un résultat prévisible. Cela passe en France, et cela détériore notre image à l’étranger.

Entendu à Berlin : la pensée unique et universelle

Spiegel-Nicolas-sarkozy-Carla-Bruni-copie-2.jpg« Encore? Y’a-t-il quelque part sur terre un autre sujet?!?! »

Rien de mieux que de prendre du recul sur son pays en observant ce qui filtre dans la presse étrangère. Je ne lis pas particulièrement les journaux, mais j’en ai régulièrement qui me passent sous le nez, ce qui me permet de voir les titres. Je n’ai qu’une seule chose à dire : bravo Nicolas Sarkozy.
La stratégie de communication de notre cher Président atteint des sommets. Il est partout. Et quand je dis partout, je le pense vraiment. Avec sa « rupture », ses réformes à tour de bras et surtout, sa vie privée étalée aux quatre coins du monde, il occupe tous les magazines et journaux, y compris en Allemagne.
Ainsi la semaine dernière, Der Spiegel, un hebdomadaire, a consacré sa Une à Sarkozy. On y voyait notre Président et Carla, avec comme titre : « l’érotisme du pouvoir ». Le sous-titre est impressionant :  » le mélange du sexe, de la politique et du soap » (comme dans « soap opera », qui signifie sitcom en anglais). 
J’ai lu en diagonale l’article : ils expliquent un peu le mode de fonctionnement de Sarkozy. L’article est loin d’être tendre notamment lorsqu’il s’exprime sur les relations étroites avec plusieurs PDG du CAC40.Ainsi Bolloré est surnommé le « lufttaxi » (« luft » signifie « air » en allemand), ce qui se traduit par « le taxi des airs ». En invitant le lecteur à imaginer Angela Merkel partir en vacances avec ou grâce aux PDG de SAP ou Tchibo, Der Spiegel montre bien que ceci est inimaginable Outre Rhin.
Le deuxième magazine allemand qui se trouve dans ma collocation en ce moment est Vanity Fair. Certes, une publication type « Elle » n’a rien à voir, sauf que c’est bien sûr Carla qui en fait la Une… J’ai vu également vu une dernière page de journal dans le métro pour apercevoir à nouveau le couple présidentiel.
La citation qui débute ce billet est à créditer à une amie allemande, qui est tombée sur Der Spiegel. Sarkozy est partout, même en Allemagne. On ne peut que le féliciter pour son omniprésence dans des publications de toute sorte, sérieuses ou non. Vivement qu’il achète un chien, pour passer dans 30 millions d’amis ou que Carla tombe enceinte pour faire la Une de « Parents »…
Plus sérieusement, il faut réaliser que l’image de Nicolas Sarkozy à l’étranger n’est pas des meilleures. En Allemagne tout particulièrement, il existe quelques tensions avec le gouvernement et les journaux ne le portent pas dans leur cœur.
A mon humble avis, être Président, c’est avant tout bien représenter son pays et véhiculer ses valeurs à l’étranger. Et bien là c’est raté…

anti_bug_fck


Archives

Le son

(Nb de titres)

anti_bug_fck

Aimez moi :-)